L’OMS doit cesser de classer le transgenderisme comme une  » maladie mentale « .

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi qu’elle ne considérerait plus le transgenderisme comme une maladie mentale. GLAAD, organisation de surveillance des médias fondée par des personnes LGBT, définit le transgenre comme un « terme pour les personnes dont l’identité de genre et/ou l’expression de genre diffère de ce qui est typiquement associé au sexe qui leur a été assigné à la naissance ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *