L’Irak va recompter 11 millions de bulletins de vote à la main dans un contexte de fraudes.

BAGHDAD – La Cour suprême irakienne a confirmé jeudi une loi contestée ordonnant un recomptage manuel des bulletins de vote des élections nationales du mois dernier après que de nombreuses allégations de fraude ont embarrassé les dirigeants politiques et entaché le résultat initial. ce qui était censé marquer le début d’une nouvelle ère pour l’Irak s’est transformé en crise politique à mesure que les accusations de falsification des votes sont devenues trop fortes pour que le gouvernement du Premier ministre Haidar al-Abadi puisse ignorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *