Harley-Davidson frappée par les tarifs douaniers de l’UE

Le fabricant américain de motocyclettes Harley Davidson prend déjà un coup dans la querelle commerciale entre le président Donald Trump et l’Union européenne… La société commence à transférer une partie de la production de ses véhicules pour le marché européen hors des États-Unis, afin d’éviter les tarifs de rétorsion imposés par l’UE en réponse à la hausse des taxes à l’importation de Trump sur l’acier et l’aluminium… Les tarifs sont mis en ?uvre par l’UE sur 3,2 milliards de dollars de biens américains, allant des bateaux à moteur au jus d’orange, au beurre d’arachide et au denim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *