La Turquie entre dans une nouvelle ère avec le même homme fort à sa tête.

LONDRES – La Turquie est entrée dans une nouvelle ère lundi, mais avec le même homme en charge. Recep Tayyip Erdogan, qui à 64 ans a dominé la politique turque pendant 15 ans, a remporté un nouveau mandat de cinq ans à l’élection présidentielle, avec un nouveau mandat qui lui confère de nouveaux pouvoirs en vertu d’une nouvelle constitution qui affaiblit également le parlement et supprime le poste de premier ministre Erdogan, qui accuse d’adopter des tactiques de plus en plus autoritaires, peut choisir des ministres et des juges et pourrait chercher un nouveau mandat qui le maintiendrait à la tête jusqu’en 2028.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *