Les manifestants polonais ne seront pas réduits au silence | Voir

Par Barbora ?ernu?áková et Lene Christensen. Quand Julia, 60 ans, a repris conscience dans une rue du centre de Poznan en 2016, elle était allongée dans une flaque d’eau Quelqu’un était assis sur elle et les gens autour d’elle criaient : « Qu’elle soit ! » Quelques heures plus tôt, elle avait quitté le travail pour se joindre à une manifestation contre une proposition d’interdiction quasi totale des avortements en Pologne, assistant à sa première manifestation depuis les années 1980.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *