Début désordonné de la campagne électorale britannique

Trois partis d'opposition britanniques mineurs – les libéraux démocrates, Plaid Cymru et les Verts – ont commencé leurs campagnes pour l'élection du 12 décembre, alors que les deux plus grands partis, le parti travailliste et le parti conservateur, étaient confrontés à des problèmes. Le chef adjoint du parti travailliste, Tom Watson, a démissionné après de nombreux affrontements avec le chef de son parti. Un ministre conservateur, Alun Cairn, a également démissionné après une enquête sur des allégations de viol, alors que le chef du parti conservateur Boris Johnson avait officiellement lancé sa campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *