La Turquie et la Libye concluent un accord sur les frontières maritimes

Angelos Syrigos, professeur de droit international et membre du parlement du parti au pouvoir, le Nea Dimokratia, à Kathimerini, affirme que cet accord est à la base de ce qu'Ankara préconise depuis des années

«À savoir que les îles n'ont pas droit à un plateau continental en vertu de la loi. Enfin, le différend serait déplacé du plateau continental de Kastellorizo ​​à celui de Crète. Le problème, c’est que même s’il est illégal, à partir du moment où il est signé, un tel accord ne peut être annulé que si La Libye se retire de l'accord ou en recourant à la justice internationale – et la Turquie n'acceptera jamais cette dernière alternative. Donc, si la délimitation a été signée, même illégale, elle restera toujours sur le chemin de la Grèce. "

Traduit de la source : https://www.eurotopics.net/en/231403/turkey-and-libya-strike-deal-on-maritime-borders?zitat=231419&pk_campaign=rss-en&pk_kwd=2019-12-03#zitat231419

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *