Twitter lance un centre de confidentialité pour centraliser ses efforts de protection des données – TechCrunch

Gazouillement Aujourd’hui lance une nouvelle ressource qui vise à servir de lieu central pour tout ce qui concerne les efforts de la société en matière de protection de la vie privée et des données. Le nouveau site, le Centre de confidentialité Twitter, hébergera des informations sur les initiatives de Twitter, les annonces et les nouveaux produits de protection de la vie privée, ainsi que sur d’autres communications sur les incidents de sécurité.

La société a déclaré qu'elle souhaitait créer une ressource centralisée afin de trouver plus facilement toutes les informations sur le travail de Twitter dans ce domaine. Cependant, l’impact de la réglementation européenne sur la protection des données, GDPR, a probablement également stimulé les efforts de Twitter sur ce front, ainsi que d’autres lois sur les données.

Pour ses propres besoins, Twitter doit maintenant adopter une approche plus organisée de la confidentialité des données des consommateurs. Par conséquent, il est logique de placer le travail et les annonces de Twitter sur un site destiné au consommateur, facile à naviguer et à utiliser.

Le nouveau centre de confidentialité Twitter divise l’information entre ce qui est destiné aux utilisateurs et ce qui est destiné aux partenaires. Sur ce dernier volet, il a par exemple des pages dédiées à GDPR, CCPA (California Consumer Privacy Act) et Global DPA (Data Processing Addendum).

La section Utilisateurs, quant à elle, dirige les visiteurs vers les conditions d'utilisation, la politique de confidentialité, les paramètres de compte, les fournisseurs de services de Twitter, etc.

Dans son politiques nouvellement mises à jour, Twitter indique que l’entité desservant l’UE, ou Espace économique européen, est Twitter International Company, et non Twitter. Cette modification donne à Twitter la possibilité de tester les fonctionnalités et les paramètres et de fournir aux utilisateurs un ensemble de contrôles différent de celui de son produit principal.

Par exemple, Twitter indique qu'il peut tester des préférences, des invites ou d'autres exigences opt-in ou opt-out supplémentaires pour les publicités. Une partie de ce travail pourrait éventuellement revenir sur Twitter.

Les nouvelles conditions de Twitter précisent également que sa licence de propriété intellectuelle indique que le contenu fourni par les utilisateurs peut être organisé, transformé et traduit par Twitter.

De plus, la politique de confidentialité de Twitter a été modifiée avec des clarifications sur la manière dont Twitter traite les données, sur la façon dont les tweets sont partagés avec les développeurs et sur d’autres modifications.

Dans son annonce, Twitter raconte un peu son histoire en expliquant que la protection de la vie privée était au centre de ses préoccupations depuis la création du service en 2006. C'est une position amusante, étant donné que son produit est une plate-forme de médias sociaux publics et non privée – une sorte de de SMS publics, en fait.

Twitter note que les utilisateurs peuvent rester anonymes sur sa plate-forme, une fonctionnalité qui, dit-il, a été conçue pour préserver la confidentialité. En réalité, la création de Twitter a été inspirée par SMS, mais Twitter est resté un produit ambigu pendant des années, jusqu’à ce que sa base d’utilisateurs grandisse et comprenne ce qu’elle voulait. Une grande partie de ce que Twitter est aujourd'hui – même ses conventions telles que la mention @ et le retweet – a connu une croissance organique, et non de conception.

L’annonce faite aujourd'hui par la société indique également que ses travaux en matière de confidentialité et de protection des données porteront sur trois domaines clés: 1) la résolution de la dette technique de Twitter, ce qui signifie la mise à niveau de systèmes plus anciens pour prendre en charge leurs utilisations actuelles; 2) instaurer la confidentialité dans tous les nouveaux produits qu'il lance; et 3) la responsabilité.

Les produits sont maintenant examinés par les équipes des conseillers en sécurité de l’information, des produits et de la protection de la vie privée de Twitter et par son bureau indépendant de la protection des données avant leur lancement. De plus, Damien Kieran, responsable de la protection des données sur Twitter, fournira tous les trimestres au conseil d’administration de Twitter une évaluation indépendante de tous les travaux liés à la protection de la vie privée et des données, afin de s’assurer que Twitter reste sur la bonne voie.

«Il est si courant d’entendre les entreprises de technologie dire:« La confidentialité n’est pas un privilège; c’est un droit fondamental ’que ces mots soient devenus un cliché. Les gens sont devenus insensibles à l'idée d'entendre les entreprises dire: «Nous attachons de l'importance à votre vie privée" et ne sont pas habitués à accepter des règles de confidentialité qu'ils lisent rarement, voire jamais, "lire Annonce de Twitter sur le lancement du nouveau centre de confidentialité Twitter, rédigé conjointement par Kayvon Beykpour, chef de produit Twitter et Kieran.

«De nombreuses entreprises font ces déclarations sans même montrer aux gens les actions qu’ils entreprennent pour protéger leur vie privée. Et soyons honnêtes, nous avons également des progrès à faire », a-t-il déclaré.



Traduit de la source : https://techcrunch.com/2019/12/02/twitter-launches-a-privacy-center-to-centralize-its-data-protection-efforts/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *