Rapport: WhatsApp a vu une augmentation de 40% de son utilisation en raison de la pandémie de COVID-19

L’utilisation des médias sociaux a augmenté en raison de la crise du COVID-19, car de plus en plus d’utilisateurs se connectent pour rester en contact avec leur famille, leurs amis et leurs collègues. Maintenant, les nouvelles données de la société de conseil et de conseil Kantar révèlent exactement combien certaines applications en bénéficient. Selon une enquête menée auprès de plus de 25 000 consommateurs sur 30 marchés du 14 au 24 mars, WhatsApp est l’application de médias sociaux qui a connu les gains les plus importants grâce à COVID-19.

Dans l’ensemble, WhatsApp, propriété de Facebook, a vu son utilisation augmenter de 40%, passant d’une bosse initiale de 27% au début de la pandémie à 41% au milieu de la phase. Pour les pays déjà dans la dernière phase de la pandémie, l’utilisation de WhatsApp a bondi de 51%.

Sur certains marchés, cette utilisation peut être encore plus élevée, a noté Kantar. Par exemple, l’utilisation de WhatsApp en Espagne a augmenté de 76%.

Sur toutes les plateformes de messagerie, la croissance de l’utilisation a été la plus importante dans le groupe d’âge des 18 à 34 ans, a également révélé l’étude. De plus, WhatsApp, Facebook et Instagram ont vu une augmentation de 40% + de l’utilisation de cette même population.

Parmi les autres applications de médias sociaux qui ont enregistré des gains pendant la pandémie, il n’est pas surprenant que Facebook et Wechat et Weibo en Chine.

Dans l’ensemble, l’utilisation de Facebook a augmenté de 37%, tandis que les applications locales de médias sociaux en Chine ont vu leur utilisation augmenter de 58%, dit Kantar.

Malgré les gains, les consommateurs ont indiqué qu’ils ne faisaient pas confiance à leurs plateformes de médias sociaux pour les nouvelles critiques liées à COVID-19. Les chaînes d’information nationales et les sites Web des agences gouvernementales ont été considérés comme de meilleures options, avec 58% et 48% des répondants au sondage, respectivement, les identifiant comme une source «fiable» de nouvelles et d’informations. Les plateformes de médias sociaux, quant à elles, n’étaient considérées comme «dignes de confiance» que par 11% des consommateurs.

Kantar’s n’est pas la première étude à rendre compte de la croissance de l’activité des médias sociaux attribuée à l’épidémie de COVID-19.

Facebook a récemment partagé ses propres données, notant que le nombre total de messages sur sa plate-forme avait augmenté de plus de 50% par rapport au mois dernier. Cela comprendrait Facebook Messenger, Instagram et WhatsApp combinés. Il a également affirmé que le temps passé dans toutes les applications depuis la crise avait également augmenté de 70% et que le temps passé dans les appels de groupe (3 participants ou plus) avait augmenté de plus de 1000% au cours du dernier mois.

De plus, les vues Instagram et Facebook Live ont doublé en une semaine, a déclaré Facebook.

Bien que ce ne soit pas exactement une comparaison de pommes à pommes, les statistiques de Facebook confirment le rapport de Kantar sur une croissance significative en mars liée à la pandémie. La société a également parlé de préparer son infrastructure à cette utilisation sans précédent. Auparavant, Facebook était en mesure de rester stable lors d’événements majeurs, comme le réveillon du Nouvel An ou les Jeux olympiques, mais dit maintenant qu’il voit des niveaux d’utilisation record et soutenus qui l’ont obligé à réduire les débits binaires sur les vidéos Facebook et Instagram et à ajouter de la capacité au besoin.

À cet égard, un autre rapport de la plateforme de marketing d’influence Klear a comparé la semaine du 7 au 14 mars à la semaine du 15 au 21 mars, afin d’explorer en détail le comportement des utilisateurs d’Instagram. Il a constaté que les utilisateurs ont publié 6,1 histoires Instagram par jour, en moyenne, soit une augmentation de 15% d’une semaine à l’autre. Les impressions des histoires, c’est-à-dire les vues, ont également augmenté de 21% pendant cette période.

Traduit de l’anglais de https://techcrunch.com/2020/03/26/report-whatsapp-has-seen-a-40-increase-in-usage-due-to-covid-19-pandemic/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *